Dis, pourquoi tu pêches ?

Quelques pensées de la part d’Anthony sur le pourquoi de notre passion :

 

« Bien souvent pour les personnes extérieures à notre passion, la comprendre n’est pas chose aisée .
Imaginez rester des heures statique, quel que soit le climat, pour parfois ne pas voire une écaille pendant plusieurs jour. Il faut être fou ! Enfin, c’est ce que le plus grand nombre pense.

Pourtant s’ ils savaient, nous ne sommes pas obligés d’avoir du mucus plein les mains pour être heureux. Quand la nature vous livre ce qu’elle fait de mieux, toutes les heures d’attente sont vites oubliées.

Et même pour les novices, notre passion prend un tout autre sens. »

 

 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *