Lancosme raconté par Laurent

C’est l’histoire simple d’un coup de coeur raconté par Laurent. Une rencontre qui remonte à quelques années mais dont la fraîcheur est vivifiante tant elle transpire la passion. Un chouette tour du propriétaire. Suivez le guide !

J’ai longuement hésité avant d’écrire les lignes qui vont suivre…. Car oui, mesdames et messieurs, je vais oser vous parler d’un étang privé ! Je vois déjà les mines déconfites de certains qui vont réclamer ma tête sur un pique, exposée au peuple carpiste avant le coucher du soleil…. Et pourtant, prenez la peine de lire ces quelques lignes, qui n’ont pour seul et unique but de vous faire découvrir un endroit duquel je suis tombé amoureux depuis plus de 14 ans, un endroit qui vous fait oublier dès que l’on y pose les yeux qu’il s’agit d’un privé, un endroit qui recèle mille et un secrets dont seule la Brenne, terre de légendes et de magie, peut vous en procurer. Cet endroit c’est le domaine de Lancosme…

Je pêche la carpe depuis 1988. Depuis cette date, j’ai traîné mon barda de carpiste dans pas mal d’endroits en France : Le Cher, La Loire, L’Indre, La Creuse, Azérables , La Ramade, Bellebouche, le lac de Rillé, le lac de Serre Ponçon, lacs de l’Ouest de la France..…et j’en passe. J’ai vu du bon et du moins bon, voire même du catastrophique proche de l’ignoble ! Et puis un jour, en Avril 2003, j’ai été attiré par un article d’un magazine qui parlait d’un plan d’eau pas très loin de chez moi, le Domaine de Lancosme, situé à l’ouest de Châteauroux, sur la commune de Vendoeuvres (36)
Après avoir téléphoné pour connaître les disponibilités et les tarifs, la place est réservée accompagné de mon pote de toujours, Nicolas Bigarré, nous décidons d’aller planter les biwys sur les berges de cet étang inconnu. Je me souviendrai toute ma vie de mon premier contact visuel avec ce plan d’eau : imaginez vous prendre un petit chemin forestier, bordée d’une végétation dense qui formerait comme une sorte de tunnel composé de chênes centenaires, de houx et de charmilles. La brume de cette fraîche matinée d’Avril donne une touche encore plus mystique à l’endroit. Au détour d’un ultime virage je le vis. Un lac majestueux, 55 hectares d’eau entourés d’une gigantesque forêt de 4000 hectares. En un tour d’horizon je vis des roselières, des ilôts, des buissons immergés…

Illico je coupe le moteur, descend de ma voiture, histoire de m’imprégner des lieux. A peine sorti, je reçois une magistrale claque : le silence! Seul le cri d’un héron sur la bordure vient perturber l’instant. J’entends au loin, quelque part dans la brume, le bruit caractéristique de poules d’eau s’agitant sur la surface de l’eau. Le soleil commence à baigner de sa lumière la cime des arbres et caresse l’eau, lisse comme un miroir… Comment ne pas succomber au charme de l’endroit ?

Présentation:
Le Domaine de Lancosme, c’est plusieurs étangs dont seulement 3 sont ouverts à la pêche, les autres étant utilisée pour la pisciculture et la chasse. L’étang principal, appelé aussi « Fosse Noire » est vieux de plusieurs siècles et a subi de nombreuses modifications pour connaître sa forme actuelle depuis plusieurs dizaines d’années maintenant. D’une taille respectable de 55 hectares environs, seuls 8 postes ont été aménagés. Oui vous avez bien lu : 8 postes très bien espacés pour 55 hectares… Ils sont tous accessibles en voitures et suffisamment larges pour accueillir aisément 2 pêcheurs et tout leur attirail. Je ne rentrerai pas dans les détails des tarifs. Comptez un peu moins de 200 euros pour une semaine. Le domaine appartient à un grand Groupe qui n’a rien à voir avec la pêche, et sa principale activité est l’exploitation forestière et la chasse à cour. La pêche n’est qu’une activité annexe, ce qui explique qu’elle soit fermée 6 mois par an, de novembre à avril. Vous l’aurez compris, ceux qui pensent que privé = poisson matraqués et engraissés = pêcheurs entassés ne pourront pas dire que c’est le cas ici.

Et la pêche dans tout ça ??
Le lac de Fosse Noire comprend de multiples zones à exploiter : des îles, des roselières, d’anciens ruisseaux, une route immergée ( ! ), des champs de souches ( pas facile à dire 🙂 ), des zones de pleine eau, des buissons de bordures…. Les profondeurs varient de 0,70 mètres à 3.50 mètres au niveau de la bonde Je ne pense pas que le lac soit spécialement compliqué à pêcher, il suffit d’un peu de bon sens et de ne pas amorcer comme un bourrin, et le poisson devrait répondre présent. Toutefois, il arrive parfois que le lac se mette sur OFF, et là croyez moi, il faut jouer de toute son imagination pour sortir son épingle du jeu…( n’est ce pas Nicolas…).
Le cheptel du lac quant à lui est très correct. J’insiste sur le fait que 100% des poissons du lac proviennent des piscicultures avoisinantes, appartenant au Domaine. Ce plan d’eau est géré intelligemment dans le sens qu’à chaque vidange ( tous les 2 ans en moyenne), les plus petits poissons sont retirés et sont placés dans les autres étangs, fermés à la pêche, afin qu’ils puissent grossir tranquillement. Ainsi, les fosses Noires n’ont pas un ratio carpe/hectare hors du commun ( 15/1) mais de très beaux poissons le peuple. Le poids moyen des prises avoisine les 13 kg et le record est à 29 kg. Beaucoup de poissons passent la barre de 20 kg. Les poissons sont magnifiques, très grosse majorité de miroirs. On compte aussi quelques esturgeons de taille modeste et également plusieurs amours blancs, dont un gigantesque…
Cette année, lors de la dernière vidange de Novembre 2017, plusieurs nouvelles carpes koïs sont venues rejoindre leurs congénères dans Fosse Noire. Elles sont de toutes beauté et leurs rares captures restent des événements magiques pour l’heureux pêcheur.

 
 
 
 
 

Je ne vous parlerai pas aujourd’hui des 2 autres étangs ouverts à la pêche qui composent le domaine : le petit étang de Château Robert, qui est un carpodrome de 2-3 ha et de l’étang neuf, très isolé dans la forêt et qui connait un succès croissant car il ne comporte que 2 postes pour 12 hectares ! Ce dernier fera l’objet d’un prochain article.

Pour conclure, s’il fallait ne retenir qu’une seule chose de Lancosme, cela serait la beauté du site. Etre au cœur d’une forêt domaniale, au beau milieu de la nature, loin de toute pollution sonore ou lumineuse, et pouvoir pratiquer sa passion en toute sérénité, avec de grande chance de capturer de beaux poissons, sains et en pleine santé, que demander de plus ! Comment oublier ces nuits de septembre, lorsque les cerfs tout proches entament leur brame à une centaine de mettre du biwy ? Comment oublier ces levers de soleils magistraux qui embrasent le ciel, lui donnant cette couleur orangée qui se reflète dans la brume ? Comment oublier ces grosses miroir qui sont venues nous rendre plusieurs fois visite, toujours un peu plus grosses à chaque fois… ? Comment oublier ce combat épique dans le brouillard nocturne, déboussolés et perdus sur le lac, mais avec une énorme récompense à la clé ? Ou encore ce cerf qui de beau matin vient s’abreuver au dessus de mes repères déposés sur la berge opposée ?
En bon Epicurien, je ne peux m’empêcher de vous dire que les sessions de septembre/octobre donnent lieu a des cueillettes de champignons mémorables ! Cèpes, girolles, et trompettes de la mort sont au rendez vous juste derrière les biwys !

Et surtout, comment oublier la compétence et la gentillesse du gérant du plan d’eau Didier et de son épouse Catherine, toujours prêts à rendre service ?
En tout cas, toutes ces images et ces rencontres resteront à jamais gravées dans ma mémoire de carpiste, comme faisant partie des plus belles.
Voilà, j’espère que ce petit article vous aura donné envie de découvrir l’endroit, en souhaitant qu’il vous apporte autant de bonheur qu’il a pu m’en apporter depuis presque 15 ans !

4 commentaires sur “Lancosme raconté par Laurent

    1. Joli récit …les mots sont juste et empreints d une forme très caractéristique qu on appelle :la passion …j ai découvert récemment le meme type de plan d’eau …un endroit idyllique où j arrive à me ressourcer pleinement au son des hérons et crauassement des grenouilles ….loin de l activité humaine ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *